Rechercher un article
Recevoir notre newsletter
L'email entré semble incorrect
Un e-mail de confirmation vient de vous être envoyé
[Retour à tema.archi]
Vu du webLes initiatives en ligne se multiplient pour repenser notre accès à l'information, aux contenus des institutions culturelles ou encore réfléchir à des activités ludiques à réaliser en famille. Voici notre revue du web de la semaine.
Illustration réalisée à la tablette graphique par felix-illustra et Chloé Bordjah, Avril 2020 © Pavillon de l'Arsenal
Illustration réalisée à la tablette graphique par felix-illustra et Chloé Bordjah, Avril 2020 © Pavillon de l'Arsenal
Lancer le diaporama en plein écran

Parce que la période est à l'innovation sur le web, nous vous proposons notre sélection d'initiatives pertinentes à regarder, à explorer ou à lire sur vos écrans.

Au programme de notre revue du web cette semaine, des présentations qui interrogent notre époque, et des actions qui préparent celle à venir : le forum lancé par le Pavillon de l'Arsenal nous invite à lire, à penser mais aussi à dessiner la ville d'après, les plus belles expositions de l'année sont à redécouvrir à travers l'initiative Mai au Musée, on s'évade à travers les dessins d'architecture confinés de l'éditeur Desplans et on débute nos travaux sans bouger de chez nous avec Archidvisor.

Et demain, on fait quoi ? Le forum du Pavillon de l'Arsenal

Concours dessins junior : Imagine les Champs-Elysées de demain © Pavillon de l'Arsenal

Afin de permettre à chacune et à chacun de contribuer, échanger et d’envisager ensemble « l’après », le Pavillon de l’Arsenal ouvrait dès le 20 avril, un espace virtuel de partage intitulé Et demain, on fait quoi ?

L'objectif : rassembler articles, tribunes, dessins et projets le temps de la fermeture des espaces d'exposition et inviter architectes, urbanistes, ingénieurs, designers, paysagistes, étudiants, professionnels de l'immobilier et acteurs de la fabrication de la ville à transmettre leurs propositions pour imaginer de nouvelles manières de Faire et faire coïncider les attentes et besoins de la ville où l'on vit et celle dont on vit.

Une version junior de ce forum a également été lancée pour inviter les plus jeunes à imaginer la ville d'après. Un espace leur est réservé pour publier et partager leurs contributions. Actuellement accessibles à tous en ligne, elle devraient ensuite donner lieu à une présentation au Pavillon de l’Arsenal lors de la réouverture de la Halle. Toutes les infos

Mai au Musée par Arte et cinq musées

Mai au musée © Arte

Tout au long du mois de mai, Arte et cinq musées partenaires dont le Centre Pompidou, le château de Versailles, le musée d’Orsay, le musée du Louvre et la Rmn-Grand Palais proposent la collection Mai au musée. Elle permettra de revisiter les plus belles expositions de ces dernières années et de redécouvrir les œuvres des collections nationales au travers de quinze documentaires, librement accessibles sur arte.tv pendant un mois.

Chacune des institutions proposent ainsi trois documentaires, des jardins de Le Nôtre au Château de Versailles, jusqu'au décryptage de la machine culturelle que constitue le Centre Georges Pompidou en passant par l'incomparable science de la peinture de Léonard de Vinci, l'initiative met en lumière la richesse de l'architecture comme des grandes œuvres actuellement en sommeil au sein de ces institutions incontournables. Toutes les infos

Un dessin par semaine par Desplans

Le Grand Morin par Antoine Collet © Desplans

En cette période particulière, l'éditeur Desplans vous présente un dessin d'architecte par semaine pour illustrer le confinement. Des scènes à huis clos où résonnent introspection et isolement dans un espace à vivre dont l'usage est chamboulé. Ici Le Grand Morin, collage de l'architecte Antoine Collet.

Avec un simple collage, il devient possible d'imaginer prendre un bain au fil de la rivière Grand Morin. Commandée par Seine-et-Marne Tourisme en 2014, cette étude d'un territoire au-delà de l'étalement urbain anticipe une redécouverte de l'Île de France. Soulignant la pureté de ce cadre champêtre, ce projet contemporain souligne la simplicité et la poésie d'un rituel intemporel : le bain. Toutes les infos

Faire vos travaux depuis chez vous avec Archidvisor

Faire vos travaux depuis chez vous © Archidvisor

Et si la période du confinement était finalement le meilleur moment pour repenser son chez-soi ? La plateforme en ligne Archidvisor permet désormais de débuter son projet de travaux pendant le confinement avec de nombreux architectes sans bouger de son canapé.

En partenariat avec l’Ordre des Architectes, Archidvisor accompagne ainsi à distance les porteurs de projets dans leurs réflexions sur leur projet et dans le choix des meilleurs architectes et artisans. En parallèle, la start-up bordelaise développe également des outils permettant aux architectes de continuer leur activité à distance. Toutes les infos

Pour aller plus loin

#culturecheznous, une offre culturelle ouverte à tous

Lancé dès le début du confinement par le ministère de la Culture, le site internet #culturecheznous recense près de 700 propositions s’adressant à chacun : ateliers artistiques et plastiques, jeux en ligne, matériel ludo-éducatif, cours magistraux, activités graphiques, concerts ou programme théâtral, archives, livres numériques, articles thématiques, etc.

Sa mise en place a nécessité la mobilisation des directions régionales des affaires culturelles, des réseaux d’acteurs culturels, et des fédérations d’élus locaux. Toutes les infos

La rédaction tient à préciser que tout ou partie de cet article est extrait d'un communiqué de presse

sur images.archi
Diaporama
Le bon compromis
Repos Maternel à Gradignan | Marjan Hessamfar & Joe Vérons architectes associés
À Gradignan, dans le sud-ouest de la France, l’agence Marjan Hessamfar & Joe Vérons architectes associés, modernise et agrandit le repos maternel, un centre d’accueil des femmes enceintes en grande précarité. Dans un soucis de respect des qualités architecturales et paysagères du château existant et son parc, les architectes imaginent une première extension semi-enterrée. Développée autour d’un patio central et couverte d’une toiture végétalisée, elle offre un compromis entre discrétion et confort visuel. Elle se complète d’un second volume autonome de type « petite maison » implanté à proximité du château.
Ecouter le podcast
Voir le diaporama