Rechercher un article
Recevoir notre newsletter
L'email entré semble incorrect
Un e-mail de confirmation vient de vous être envoyé
[Retour à tema.archi]




sur images.archi
Diaporama
Laurel et Hardy
Cinéma « Le Grand Palais » à Cahors | antonio virga architecte
Dans le sud-ouest de la France, à Cahors, l’agence antonio virga architecte livre le nouveau cinéma. Situé à l’emplacement de l’ancienne caserne, le projet porte l’ambition d’être un nouveau lieu de vie dialoguant avec la ville et son histoire. Imaginé selon des gabarits rigoureux, l’ensemble se compose de deux volumes distincts. Un premier corps en brique dessiné en miroir des anciens bâtiments rappelle les constructions de la région tout en affirmant un caractère contemporain. Il se complète d’une extension en métal ambré positionnée en retrait pour favoriser la lecture du volume principal.
Ecouter le podcast
Voir le diaporama


sur images.archi
Diaporama
La gardienne du port
Capitainerie et Maison des pêcheurs à Saint-Chamas | OH!SOM architectes
Sur le port du Pertuis à Saint-Chamas dans les Bouches-du-Rhône, l’agence OH!SOM architectes réhabilite un bâtiment de stockage en capitainerie et maison des pêcheurs. Pour cet équipement à la fois modeste et symbolique pour la commune qui souhaite relancer l’activité de pêche locale, les architectes se sont inspirés du vocabulaire des bâtiments portuaires. Ils ont imaginé un volume minimaliste percé d’arcades fines et régulières suivant le rythme des ouvertures existantes. Pour faire face aux éléments naturels, ils ont opté pour des matériaux bruts et pérennes à l’image du béton et de l’acier galvanisé.
Ecouter le podcast
Voir le diaporama

sur images.archi
Diaporama
Discrétion affirmée
Musée du château à Dourdan | soja architecture
Au Château de Dourdan, une forteresse royale achevée au XIIIème siècle sous Philippe Auguste située au sud-ouest de Paris, l’agence soja architecture crée une extension pour le musée et redéfinit le parcours de visite. Pour ce projet mené dans un soucis de préservation et de partage du patrimoine, les architectes ont imaginé un bâtiment linéaire qui vient souligner le tracé original de la cour médiévale. À la fois discrète et affirmée, cette architecture aux façades en douglas pré-grisé et à la toiture en zinc cuivré affirme dans son dessin et ses matériaux un caractère contemporain qui contraste avec l’existant. Largement vitré et ouvert sur la forteresse, ce nouveau volume joue ainsi le rôle d’observatoire des strates de l’histoire des lieux.
Ecouter le podcast
Voir le diaporama



Plus d'articles