Rechercher un article
Recevoir notre newsletter
L'email entré semble incorrect
Un e-mail de confirmation vient de vous être envoyé
[Retour à tema.archi]
Agenda À l'orée de l'année 2023, la rédaction de tema.archi vous propose une sélection (presque) exhaustive des événements d'architecture qui se tiendront cette année, partout en France. À vos agendas !*
©Tatomm
©Tatomm
Lancer le diaporama en plein écran

L’année 2023 s’annonce riche en événements d’architecture. Bonne nouvelle, notre rédaction les a collectés pour vous.

Au programme, la carte blanche accordée à Pierre-Louis Faloci qui se poursuit à la Cité de l'architecture et du patrimoine, une rétrospective des travaux des agences A-Lab et AUM Pierre Minassian, une mise en perspective de l'influence de l'«architecture Disney» sur l'urbanisme de nos villes contemporaines, la commune de Bordeaux parsemée de photographies des chantiers de la ville, des expositions sur l'histoire architecturale de la capitale, abordée sous le prisme de ses animaux ou de l'énergie ou encore une patinoire installée au cœur du Pavillon de l'Arsenal... Une variété d'événements qui devrait garnir votre agenda jusqu'à l'année suivante.

Les travaux de Roger Boltshauser à La Galerie d’Architecture, à Paris 

Jusqu’au 14 janvier prochain, La Galerie d’Architecture expose une série de clichés des travaux de l’architecte Roger Boltshauser. Sensible aux principes de durabilité de l’architecture et à l’équilibre des proportions, Roger Boltshauser s’intéresse de près à la terre comme matériau de construction. Au sein de l'exposition, l'accent est donc mis sur la terre comme matériau. 

Par ailleurs, tout au long du mois de février, La Galerie d’Architecture met en lumière le travail de l’agence A-lab, puis de l’agence AUM-Pierre Minassian et de l’Atelier Thibault au printemps.

‣ Exposition Roger Boltshauser, intitulée « Response », du 8 décembre 2022 au 14 janvier 2023. L’exposition donnera également lieu à une conférence en présence de Roger Boltshauser, le jeudi 12 janvier 2023, à 18h30, au Pavillon de l’Arsenal.
‣ Exposition A-lab du 31 janvier au 25 février 2023, avec une conférence en présence de l’équipe de l’agence A-lab, qui se tiendra le 1er février 2023, à 18h30, au Pavillon de l’Arsenal.
‣ Exposition AUM-Pierre Minassian, du 14 mars au 8 avril 2023.
‣ Exposition Atelier Thibault, du 18 avril au 16 mai 2023.
Plus d’informations sur le site de La Galerie d’Architecture.

Norman Foster à l’honneur au Centre Pompidou

Le Viaduc de Millau (Millau, France, 1993-2004), © Daniel Jamme Eiffage

Du 10 mai au 7 août 2023, l’œuvre de l’architecte britannique Norman Foster est mise à l’honneur dans le cadre d’une grande exposition. Dessins, carnets de travail, maquettes et prototypes seront ainsi présentés à cette occasion, offrant aux visiteurs une vue d’ensemble sur son œuvre, en architecture comme en design.

Figure du courant architectural dit « high tech », Norman Foster est à l’origine de nombreuses et célèbres réalisations dans le monde. L’architecte a toujours cherché à mettre au cœur de ses réalisations la notion de contrôle environnemental, pour aller au-delà de l’idée d’une nature perçue comme totalement extérieure, au-delà d’une écologie de protection et de préservation. Il a ainsi développé une compréhension systémique globale de la nature et de la technologie, conciliant progrès technologique et approche écologique durable.

‣ Exposition Norman Foster, au Centre Pompidou, du 10 mai au 7 août 2023.
Plus d’informations à retrouver sur le site du Centre Pompidou.

L'exposition itinérante «Conquêtes spatiales» fait escale à l'École d'Architecture de Paris-La Villette

Balcon de Belledonne, Pascal Häusermann et Claude Costy, 1966 © Centre Pompidou / MNAM-CCI / Bibliothèque Kandinsky / Fonds Cardot-Loly

L'exposition «Conquêtes spatiales» s’installe à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-La Villette jusqu’au 21 janvier 2023. Consacrée aux travaux des architectes Jean-Louis Chanéac, Claude Costy et Pascal Häusermann, l’événement revient sur les conquêtes spatiales à l’œuvre dans le tournant des années soixante, pour inventer l’architecture d’une ère nouvelle.

Les trois architectes y inventent un nouveau langage architectural aux formes organiques et expriment leur vision à la fois pragmatique et fantastique de la ville du futur et de l’habitat de demain. Les dessins, plans, croquis et photomontages de leurs différents projets sont accompagnés de vidéos d’archives et de reconstitutions de maquettes spécialement conçues pour l’exposition.

‣ Exposition «Conquêtes spatiales. Où vivrons-nous demain ?», jusqu’au 20 janvier 2023 à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-La Villette.
Informations et exposition virtuelle à retrouver ici.

Carte blanche à Pierre-Louis Faloci à la Cité de l'architecture et du patrimoine, à Paris

Plusieurs expositions se tiendront jusqu’au printemps, à la Cité de l’architecture et du patrimoine. Parmi elles, on retrouvera le travail des lauréats du Global Award for Sustainable Architecture. Depuis 15 ans, le prix — placé sous le patronage de l’UNESCO —, récompense annuellement cinq architectes qui partagent l’éthique d’une architecture durable et ont construit à la fois une démarche innovante et une œuvre. L’événement fermera ses portes en mai 2023.


Jusqu’au 29 mai, l'institution laisse carte blanche à Pierre-Louis Faloci, architecte animé par les rapports « architecture/paysage » et la notion de « paysage global » qu’il a longtemps développés dans son enseignement.

Par ailleurs la rétrospective «Art déco, France/Amérique du Nord» retrace, jusqu’au 6 mars, l’aventure du style Art déco et les contours du dialogue artistique transatlantique.

En outre, la Cité consacre plusieurs expositions à l’architecture de la capitale française avec «Métro ! Le grand Paris en mouvement», articulée autour de l’histoire du métro et des transformations urbaines qui lui sont liées ; «Notre-Dame de Paris, des bâtisseurs aux restaurateurs», ainsi que «Le Paris de Gustave Eiffel». Ces trois expositions débuteront courant 2023 et seront décrochées l’année suivante.

‣ Exposition « Global Award For Sustainable Architecture 2023 », jusqu’en mai 2023. Remise des Prix et conférences des cinq lauréats le vendredi 13 octobre, à partir 14h30.
‣ Carte blanche à Pierre-Louis Faloci, intitulée « Une écologie du regard », jusqu’au 29 mai 2023.
‣ Exposition « Art déco, France / Amérique du Nord », jusqu’au 6 mars 2023.
‣ Exposition « Métro ! Le grand Paris en mouvement », du 2 novembre 2023 au 28 avril 2024.
‣ Exposition « Notre-Dame de Paris, des bâtisseurs aux restaurateurs », du 15 février 2023 au printemps 2024.
‣ Exposition « Le Paris de Gustave Eiffel (1832-1923) », du 26 juillet 2023 au 8 janvier 2024.
Plus d’informations sur le site de la Cité de l’architecture et du patrimoine.

Patiner et visiter le Pavillon de l’Arsenal, à Paris

La série de films «Le Grand Paris des écrivains», réalisée par Stefan Cornic, est visible au Pavillon de l’Arsenal. Co-produite par le musée et par Année Zéro, ces documentaires donnent à entendre la voix d’auteurs et d’autrices contemporains sur des images de la ville aujourd’hui. Chaque film est une invitation pour un auteur à s’emparer d’un bâtiment ou d’un quartier et d’écrire un texte littéraire en lien avec l’espace choisi. L’exposition est visible jusqu’au 5 février 2023.

Par ailleurs, trois expositions rythmeront l’année 2023 du Pavillon de l’Arsenal.

L'exposition «Conserver Adapter Transmettre» souhaite rendre compte de ces nouveaux modes de fabrication qui allient enjeux climatiques, volontés patrimoniales et réponses aux attentes contemporaines ; au travers de l’analyse d’une quarantaine de projets de rénovation, de réhabilitation et de reconversion dont les permis ont été déposés à Paris ces deux dernières années. À visiter jusqu’au 5 mars 2023.

De mars à août 2023, le musée accueillera «Paris Animal», une exposition ayant pour ambition de raconter l’histoire de la construction de la capitale, de l’Antiquité à aujourd’hui, par le prisme de l’animal, d’en repérer les transformations et les perspectives.

Pour finir l’année, «Énergies légères» invitera les spectateurs à venir explorer les relations entre l’architecture, l’énergie et la matière et analysent l’influence de la disponibilité des matières et des énergies sur les métamorphoses de l’architecture au cours des âges.

Pour conclure sur une touche plus insolite : plus que quelques jours pour venir profiter de la patinoire éphémère du Pavillon de l’Arsenal, installée au milieu même de l’exposition «Conserver Adapter Transmettre». Une expérience tout en sobriété énergétique, puisque la patinoire a été réalisée sans eau et ne consomme pas d’électricité ; à venir essayer jusqu’au 8 janvier 2023.

‣ Exposition « Le Grand Paris des écrivains », série documentaire réalisée par Stefan Cornic, jusqu’au 5 février 2023.
‣ Exposition « Conserver Adapter Transmettre », jusqu’au 5 mars 2023.
‣ Patiner au musée, une expérience à tenter jusqu’au 8 janvier 2023.
Plus d’informations sur le site du Pavillon de l’Arsenal.

La métropole de Bordeaux parsemée de photographies

©Emmanuelle Blanc pour La Fab – Mérignac Soleil

Jusqu’au 29 janvier 2023, La Fabrique de Bordeaux expose à la Fabrique Pola, ainsi que sur la rive droite de Bordeaux et le long de la 1ère ligne de tram qui traverse la métropole d’Est en Ouest. La Fab dévoile pour la première fois une sélection de 200 photographies historiques de la métropole. Ces photographies sont le fruit d’une collaboration qui débuta il y a 10 ans avec 14 photographes. Elles questionnent les territoires, les modes de vie et documentent les transformations urbaines lentes et anthropiques de la région bordelaise.

‣ « Habiter - 10 ans de photographie », jusqu’au 29 janvier 2023. Entrée libre et gratuite. Lieux d’exposition à La Fabrique Pola, le Parc du vivier et l’esplanade du Rocher de Palmer.
Plus d’informations sur le site de La Fabrique de Bordeaux métropole.

À Bordeaux, arc en rêve fait même de Disney un sujet d’architecture

Toujours à Bordeaux, arc en rêve présente jusqu’au 1er février 2023 une exposition de Joaquim Moreno, consacrée aux espaces de l’enseignement secondaire. 
Par ailleurs, l’exposition «Archives Lambda» retrace les 12 années de travail nécessaires à la conception et à la réalisation du Musée Munch à Oslo. Elle est visible jusqu’au 26 mars prochain.

L’année se poursuivra avec l’exposition dédiée au travail d’Éric Tabucchi et Nelly Monnier, deux architectes adeptes du bricolé, du rafistolé et de l’improvisation, en opposition aux tentations normatives de l’architecture. Intitulée «Je cours vers toi pour lacer tes chaussures», la rétrospective se tiendra de mars à avril 2023. 


À partir de mai 2023, arc en rêve abrite deux expositions. D’abord avec «Disney, l’architecture des réalités mises en scène», le centre d’architecture met en lumière une sélection de documents d’archive et de travaux qui illustrent l’influence de Walt Disney et de la Disney Corporation dans la diffusion d’un certain type d’aménagement urbain, devenu typique dans nos villes contemporaines.

Plus tard, arc en rêve accueillera 20 d'archives et de recherches actuelles de l'agence Ciguë, dans une exposition intitulée «Fervere» qui se poursuivra jusqu'à l'année suivante.

‣ Exposition Joaquim Moreno, intitulée « Architecture et adolescence », jusqu’au 12 février 2023.
‣ Exposition « Archives Lambda - Le musée Munch d’Oslo », jusqu’au 19 mars 2023.
‣ Exposition Éric Tabucchi et Nelly Monnier, intitulée « Je cours vers toi pour lacer tes chaussures », du 25 mai au 24 septembre 2023.
‣ Exposition « Disney, l’architecture des réalités mises en scène », du 13 mai au 29 octobre 2023.
‣ Exposition « Fervere », du 19 octobre au 24 mars 2024.
Plus d’informations sur le site d'arc en rêve.

En Normandie, une année sous le signe de l’architecture

En Normandie, le Zigzag Festival fait son retour pour une 5e édition, du 30 septembre au 15 octobre 2023. Longeant la vallée de la Seine, le festival proposera une trentaine d’événements. Le programme sera annoncé au cours du mois de juillet sur le site du festival.

En outre, la Maison de l’Architecture - Le Forum propose une exposition réalisée par Anatomies d’Architecture, intitulée «Le Tour des matériaux d’une maison écologique» et qui retrace le chantier expérimental d’une maison pour laquelle l’agence est nommée dans la catégorie Première œuvre de l’Équerre d’argent 2022. À visiter du 18 février au 29 avril 2023, l’événement s’inscrit dans le cadre de Chantiers Communs, porté par Territoires pionniers et la Maison de l’architecture de Normandie.

Par ailleurs, le Forum prend de l’avance sur l’année 2024 avec l’exposition «TERRE TERRAIN TERRITOIRE», qui débute courant novembre 2023 et se termine à l’orée de l’année suivante. Produite par le CAUE Rhône Métropole en partenariat avec l'agence ANMA, cette exposition s’articule autour de la question des sols et de leurs usages dans la fabrique de la ville.

 Ces deux expositions, présentées au Forum en 2023, sont agrémentées d’une programmation culturelle grand public composée de visites, rencontres et ateliers.

À l’église abbatiale du Mont-Saint-Michel, une rétrospective architecturale se tiendra d’avril à novembre 2023. De la première pierre posée en 1023 à aujourd’hui, l’exposition remonte le temps, raconte l’histoire et déconstruit ce projet à travers le prisme de cinq thématiques architecturales ou encore artistiques.

‣ 5e édition du Zigzag Festival, du 30 septembre au 15 octobre 2023, le long de la vallée de la Seine.
‣ Exposition Le Tour des matériaux d’une maison écologique par Anatomies d’Architecture, du 18 février au 29 avril 2023, au Forum.
‣ Exposition «TERRE TERRAIN TERRITOIRE », de novembre 2023 à janvier 2024.
Plus d’informations sur le site de la Maison de l’Architecture Normandie - Le Forum.

‣ Rétrospective architecturale de l’église abbatiale du Mont-Saint-Michel, d’avril à novembre 2023.
Plus d'informations à retrouver sur le site dédié.

À Lyon, le CAUE Rhône Métropole et le Pavillon de l'Arsenal collaborent pour retracer l'histoire naturelle de l'architecture

Jusqu’à cet été, le CAUE Rhône Métropole de Lyon accueille l’exposition « Histoire naturelle de l’architecture » créée par le Pavillon de l’Arsenal. Pensée par l’architecte Philippe Rahm à partir de l’ouvrage du même nom, cette exposition met en lumière les conditions naturelles, physiques, biologiques et climatiques qui permettent de comprendre l’évolution de nos architectures et de nos villes, mais aussi comment affronter les défis environnementaux et climatiques de notre siècle.

Une exposition qui s’accompagne d’une mini-série de 8 films d’animation projetée à cette occasion, intitulée Petite histoire de l’architecture, pour comprendre comment le climat, les épidémies et l’énergie ont façonné la ville et les bâtiments.
À retrouver sur la chaîne Youtube de CAUE Rhône Métropole.

‣ Exposition « Histoire naturelle de l’architecture » au CAUE Rhône Métropole de Lyon, du 31 janvier au 8 juillet 2023.
Plus d’informations à retrouver sur le site du CAUE Rhône Métropole.

Une exposition kaléidoscopique sur les architectures impossible, au Musée des Beaux-Arts de Nancy

Comment l’architecture, gouvernée par des règles strictes et des dogmes intangibles, pourrait-elle être impossible ? Voici l’antagonisme qui anime l’exposition kaléidoscopique « Architectures Impossibles » présentée jusqu’au 19 mars prochain au Musée des Beaux-Arts de Nancy. Le musée y explore les multiples voies empruntées par les artistes, de la Renaissance à aujourd’hui, pour faire « déraisonner » l’architecture.

Déclinée en cinq chapitres thématiques (le caprice, la démesure, l’égarement, la menace et la perte), l’exposition réuni plus de 150 œuvres de toute nature issues d’institutions nationales comme internationales et de collections privées. Parmi les artistes, on retrouve Giovanni Battista Piranesi, Victor Hugo, Max Ernst, Louis-Etienne Boullée ou encore Gustave Doré. Tous placent l’architecture au centre de leur démarche créative et de leur univers visuel.

‣ Exposition « Architectures Impossibles », au Musée des Beaux-Arts de Nancy, jusqu’au 19 mars 2023.
Plus d’informations à retrouver sur le site du Musée des Beaux-Arts de Nancy.

Deux expositions pour découvrir le paysage architectural de la Haute-Savoie

L’Ilot-S d’Annecy accueille jusqu’au 14 avril les clichés de la station de ski de Flaine capturés par le photographe Myr Muratet. Construite entre 1960 et 1976 par l’architecte Marcel Breuer affilié au mouvement Bauhaus, cette station de ski est labellisée Patrimoine du XXe siècle en 2003.


La série de clichés de Myr Muratet saisit l’esprit des lieux et témoigne d’une station urbaine et intemporelle : couleurs acidulées des combinaisons de ski sur les pentes immaculées de la station, jeux d’ombres sur le motif architectural, scènes d’intérieurs qui rappellent que la station est un lieu de vie, lumières des vitrines et des néons à la tombée de la nuit. L’exposition fait écho à la sortie du guide Architecture Stations consacré à Flaine, co-édité par L’Ilot-S et les Éditions 205.

À Thônes, l’exposition «S’emparer des lieux» invite jusqu’au 18 février à découvrir l’architecture contemporaine de la Haute-Savoie. Ce travail collectif composé de 52 projets d’architecture contemporaine permet d’identifier le rapport entre le patrimoine architectural, le paysage, l’architecture contemporaine et les enjeux sociaux et environnementaux de la région Annécienne.

‣ Exposition «Flaine» de Myr Muratet, jusqu’au 14 avril 2023 à L’Ilot-S.
Plus d’informations sur le site de l'Ilot-S.

‣ Exposition «S’emparer des lieux», jusqu’au 18 février 2023 à Thônes.
Plus d’informations sur le site dédié.

À Rodez, le Musée Soulages rend hommage à ses bâtisseurs, les architectes catalans RCR

Jusqu’au 7 mai prochain, l’exposition « RCR Arquitectes. Ici et ailleurs, la matière et le temps » rend hommage au travail de l’agence catalane RCR, vainqueur du prix Pritzker 2017. L’événement présente une multitude de maquettes, de plans, d’esquisses, de vidéogrammes, de gouaches et de photographies qui retracent plus de 30 ans de créations architecturales. La scénographie de cette rétrospective s’inspire des trois ensembles distincts et constitutifs de l’expérience RCR : le paysage, l’architecture et le design. Un accrochage monographique issu de l’importante donation des RCR Arquitectes au Centre Pompidou.

‣ Exposition « RCR Arquitectes. Ici et ailleurs, la matière et le temps », au Musée Soulages de Rodez, jusqu’au 7 mai 2023.
Plus d’information à retrouver sur le site du Musée Soulages.

*Cet article a été modifié le 25 janvier 2023, à 16h, pour ajout de plusieurs événements.

Charlotte Riccardi