Rechercher un article
Recevoir notre newsletter
L'email entré semble incorrect
Un e-mail de confirmation vient de vous être envoyé
[Retour à tema.archi]
Dans l'agendaTous les dimanches de l'été à 8h45 sur les ondes de France Inter, David Abittan emmène les auditeurs à la découverte d'une ville côtière française dans sa nouvelle chronique «Les bords de mer». À chaque épisode, une ville se dévoile, à travers son histoire, son architecture, ses lieux incontournables et ses activités.
Les Bords de mer, le nouveau rendez-vous d’architecture de vos vacances
Les Bords de mer, le nouveau rendez-vous d’architecture de vos vacances
Lancer le diaporama en plein écran

Proposées tous les dimanches du 10 juillet au 28 août 2022 à 8h45 sur France Inter, les chroniques «Les bords de mer» invitent les auditeurs aux quatre coins de la France pour découvrir une ville côtière à chaque épisode, à travers ses lieux incontournables autant que des adresses plus confidentielles. Par la découverte de ses bâtiments, c'est toute l'histoire de la ville et de ses habitants qui nous est racontée.

Animé par David Abittan, rédacteur en chef de tema.archi, ce nouveau rendez-vous est proposé en partenariat avec l’Ordre des Architectes et prend ainsi le relais des chroniques «Les choses de la ville» et «L'été archi».

De l’architecture sur la route de vos vacances

Les épisodes nous emmènerons, entre autres destinations, à Dunkerque où le patrimoine industriel de la ville se retrouve encore aujourd'hui dans les récentes constructions et dont le voisinage avec une nature sauvage est souvent inattendu, ou bien encore à Port-Grimaud, rêve méditerranéen d'un entrepreneur poétique, qui créé dès 1966 une «Venise provençale» comme on construirait un décor gigantesque.

De passage à Royan, nous nous intéresserons aux villas modernes qui racontent une histoire moins connue de la reconstruction de l'après-guerre, tandis qu'une visite des stations balnéaires des Landes et du Languedoc-Roussillon invitera à revenir sur les grands plans d'urbanisation touristique initiés par le général de Gaulle et Georges Pompidou.

Les épisodes en réécoute

‣Dimanche 10 juillet : Dunkerque, une balade touristique près des chantiers navals

Le beffroi de l'hôtel de ville vu du Port de Plaisance © Velvet (CC BY-SA 3.0)

Pour la première chronique de l'été, David Abittan nous emmène à Dunkerque, ville portuaire et industrielle dont témoigne son architecture. Il y est question de villas — très étroites —, du Frac Grand Large, de la digue du Braek et du vaste paysage qu'on y découvre. À l’est, la Belgique, au nord, la mer infinie, et à l'ouest, un fouillis de bâtiments et d’installations complexes qui racontent le dynamisme de la ville encore bien réel.

‣Dimanche 17 juillet : Port Grimaud, la naissance d'une "Venise Provençale" de béton

Port Grimaud - Arch. François Spoerry © qwesy qwesy (CC - 3.0)

Deuxième arrêt de David Abittan sur les bords de mer de l'Hexagone, la ville de Port Grimaud révèle de nombreuses surprises ! Pensée à l'origine comme une «Venise Provençale» par son architecte François Spoerry dans les années 1960, cette cité lacustre compte près de 2500 maisons dont la grand majorité dispose d'un accès à la «mer» et sa place de bateau. Son architecture de village provençal a ceci de particulier qu'elle a été construite dès l'origine, pour avoir cet air pittoresque. Une forme de pastiche architectural pour certains qui n'affecte pourtant par l'attractivité du lieu, labellisé Patrimoine du XXe siècle — aujourd'hui Architecture Contemporaine Remarquable — en 2002.

‣Dimanche 24 juillet : À Royan, l'autre visage de la reconstruction

Royan, le marché © Le Salon de la Mappemonde (CC BY-ND 2.0)

Après la mer du Nord et la Méditerranée, direction la côte Atlantique pour une balade dans les rues de Royan. David Abittan y déambule en compagnie de Charlotte de Charette, responsable du service Patrimoine de la ville pour y décrypter son architecture reconstruite après la Seconde Guerre mondiale, entre son marché en forme de coquillage, son Palais des Congrès très sculptural et ses villas de béton blanc qui jalonnent la station balnéaire.

‣Dimanche 31 juillet : À Vieux-Boucau-les-Bains, l'histoire du renouveau touristique de la côte Aquitaine

La plage du lac marin du port d'Albret © AFP - Blanchot Philippe / hemis.fr

Plus bas, sur la côte Atlantique, David Abittan nous propose une découverte de Vieux-Boucau-les-Bains, établie entre la dune caractéristique du littoral aquitain, sur une ancienne zone marécageuse située à l'intérieur des terres, et à deux pas de l'une des plus grande forêt d'Europe. La station est naît de la prise en compte de la fragilité de son environnement dès les années 1970, dans le cadre de la MIACA, la Mission Interministérielle d’Aménagement des Côtes Aquitaines. Il en résulte un aménagement de la zone d'habitation autour du lac marin d'Albret, tandis que la côte a été préservée de toutes constructions.

Réalisée en partenariat avec l'Ordre des architectes, «Les bords de mer», ainsi que les éditions précédemment diffusées des chroniques «Les choses de la ville» et «L'été archi» sont à retrouver en réécoute sur France Inter.

La rédaction