Rechercher un article
Recevoir notre newsletter
L'email entré semble incorrect
Un e-mail de confirmation vient de vous être envoyé
[Retour à tema.archi]
ExpositionOrganisée en deux volets, l'exposition Arrival Cities est présentée jusqu'au 10 mai à la Maison de l'Architecture et de la Ville de Marseille, ainsi qu'à la Friche la Belle de Mai. L'événement interroge l'existence des quartiers d'arrivées, où s'installent des populations principalement étrangères, qui tentent de trouver leur place dans l'espace urbain.
L'exposition Arrival Cities, présentée à la Maison de l'Architecture et de la Ville PACA - Photo : MAV PACA
L'exposition Arrival Cities, présentée à la Maison de l'Architecture et de la Ville PACA - Photo : MAV PACA
Lancer le diaporama en plein écran

La Maison de l’Architecture et de la Ville de Marseille (MAVPACA) et la Friche La Belle de Mai accueillent l’exposition Arrival Cities, organisée en deux volets jusqu'au 10 mai.

Une ville dans la ville

L’événement invite à s’interroger sur l’existence et le rôle des « quartiers d’arrivées », véritables villes dans la ville sources de fractures sociales et géographiques importantes.

L'exposition Arrival Cities, présentée à la Maison de l'Architecture et de la Ville PACA - Photo : MAV PACA

Ces zones tampons s’inscrivent comme des espaces de transit où les populations saisissent leurs chances d’installation dans la densité urbaine. Comment l'architecture et l'urbanisme peuvent-ils alors contribuer au processus d'intégration de ces populations ?

Un angle transnational

La première partie de l’exposition Arrival Cities est présentée à la MAV PACA sous un angle transnational et documentaire. Elle invite le visiteur à découvrir les processus d’intégration des nouveaux arrivants mis en place dans les villes d’arrivée.

L'exposition Arrival Cities, présentée à la Maison de l'Architecture et de la Ville PACA - Photo : MAV PACA

Elle avait par ailleurs été montrée à la Biennale de l’Architecture de Venise en 2016 et organisée par le critique d’architecture Oliver Elsen au Pavillon Allemand.

Une approche locale

Le second volet de l’exposition est développé à la salle des machines, à la Friche la Belle de Mai avec une approche résolument plus locale du projet. C'est à travers le regard de Claude Horstmann, Lina Jabbour, Ymane Fakhir, Alessandro Bosetti et Oussama Tabti que la ville comme lieu d'arrivée est désormais observée.

Ces cinq artistes internationaux habitués de Marseille ont été invités à réfléchir à leur perception de la ville comme lieu d'arrivée, d'accueil et de transit. Une installation imaginée par Alain Paire, Nicolas Mémain et Thierry Durousseau est également présentée sur place.

Claude Horstmann, de la série M, 2013 (diaporama, images prises à Marseille 2001-2010) - Crédit : Goethe Institut-Marseille

L’exposition est un projet du Goethe-Institut Marseille, réalisée en collaboration avec la MAV PACA et la Friche la Belle de Mai et soutenu par le Ministère allemand de l’Environnement. Tables rondes, visites guidées ou encore projections seront organisées sur toute la durée de l'événement.

Dans le cadre de l'exposition, la MAVPACA organise une journée de débats, le 4 mai 2019 à partir de 14h30. Ce sont notamment les notions de ville accueillante, la mobilité des jeunes et l'initiative habitante qui feront l'objet d'échanges tout l'après-midi suivi d'un ciné-débat avec la projection du film Rue de l’Utopie. L'entrée aux tables-rondes est libre, tandis que le ciné-débat est payant.

La rédaction tient à préciser que tout ou partie de cet article est extrait d'un communiqué de presse

Marie Crabié
Dans l'agenda
Du jeudi 14 mars 2019 au vendredi 10 mai 2019
Arrival Cities
Maison de l’Architecture et de la Ville de Marseille
12 Boulevard Théodore Thurner, 13006 Marseille
Organisée en deux volets, l'exposition Arrival Cities est présentée jusqu'au 10 mai à la Maison de l’Architecture et de la Ville de Marseille, ainsi qu'à la Friche la Belle de Mai. L'événement interroge l'existence des quartiers d'arrivées, où s'installent des populations principalement étrangères, qui tentent de trouver leur place dans l'espace urbain.
Du samedi 16 mars 2019 au dimanche 28 avril 2019
Arrival Cities
Friche la Belle de Mai
41, rue Jobin, 13003 Marseille
Organisée en deux volets, l'exposition Arrival Cities est présentée jusqu'au 10 mai à la Maison de l’Architecture et de la Ville de Marseille, ainsi qu'à la Friche la Belle de Mai. L'événement interroge l'existence des quartiers d'arrivées, où s'installent des populations principalement étrangères, qui tentent de trouver leur place dans l'espace urbain.
Samedi 4 mai 2019 à 14h30
La ville accueille... aussi ceux qui bougent
Maison de l’Architecture et de la Ville de Marseille
12 Boulevard Théodore Thurner, 13006 Marseille
Dans le cadre de l'exposition, la MAVPACA organise une journée de débats, le 4 mai 2019 à partir de 14h30. Ce sont notamment les notions de ville accueillante, la mobilité des jeunes et l'initiative habitante qui feront l'objet d'échanges tout l'après-midi suivi d'un ciné-débat avec la projection du film Rue de l’Utopie. L'entrée aux tables-rondes est libre, tandis que le ciné-débat est payant.
sur images.archi
Diaporama
Regards croisés
Centre d'hébergement pour l'Observatoire Océanologique de Banuyls-sur-mer | Atelier Stéphane Fernandez
Sur le front de mer de la ville de Banyuls, le centre d'hébergement pour l'Observatoire Océanologique réalisé par l'Atelier Stéphane Fernandez prolonge la topographie existante du ciel, du sol et de l'horizon avec sa couleur ocre dessinant les gorgones de corail. Graphique, laissant passer l'air et la vue, la résille en béton qui enveloppe le bâtiment attire le regard de l'extérieur vers l'intérieur, et cache celui des résidents — chercheurs, étudiants et professeurs, protégeant ainsi leur intimité.
Ecouter le podcast
Voir le diaporama