Rechercher un article
Recevoir notre newsletter
L'email entré semble incorrect
Un e-mail de confirmation vient de vous être envoyé
[Retour à tema.archi]
EvénementLe 24 et 25 mars le Parc de la Villette proposera de nouvelles animations pour son 35e anniversaire.
DR - via lavillette.com
DR - via lavillette.com
Lancer le diaporama en plein écran

Le 24 mars 1983, l’architecte français Bernard Tschumi était désigné pour concevoir le projet du Parc de la Villette. 35 ans plus tard c’est à sa gloire que le parc fête ses années de succès lors d’un week end durant lequel le public pourra redécouvrir gratuitement les richesses du centre culturel.

Une programmation pluridisciplinaire et poétique

Pour l’événement, la Villette accueillera des expositions telles que les sculptures de l’artiste américain Will Ryman qui disposera dans tout le parc ses oeuvres aussi monumentales que poétiques.

Des festivités seront organisées dont la Holi Party - inspirée des fêtes indiennes au cours desquelles des poudres colorées sont lancées aux rythmes des ballets traditionnels.

Rencontre entre Jack Lang et Bernard Tschumi

Enfin, parmi d’autres temps forts, la Villette recevra Bernard Tschumi et Jack Lang réunis autour d’une discussion sur le nouvel enjeu de l’image numérique toujours plus réaliste, pour un parc dont les dessins s’inspirent d’une pensée abstraite.

Le jeune public sera également convié avec par exemple l’inauguration du Jardin nourricier qui s’accompagne d’activités et d’ateliers pour les petits, mais aussi les moins jeunes, qui seront plutôt attendus aux DJ’s sets du Jardin des bambous.

Marie-lys de Saint Salvy
Dans l'agenda
Du samedi 24 mars 2018 au dimanche 25 mars 2018
35e anniversaire du Parc de la Villette
Parc de la Villette
211 Avenue Jean Jaurès, 75019 Paris
Le 24 et 25 mars le Parc de la Villette proposera de nouvelles animations pour son 35e anniversaire.
sur actu.archi
Revue de presse
Publication : "Habiter le monde" de Philippe Simay présente des lieux insolites qui invitent à repenser l'écologie
Les effets de l’urbanisation et du changement climatique convergent de manière dangereuse. Les villes sont fortement vulnérables aux changements climatiques et vont devoir s’adapter. Selon l’ONU, des centaines de millions de personnes dans les zones urbaines à travers le monde seront affectées par la hausse du niveau des mers, l’augmentation des précipitations, les inondations, les cyclones, les tempêtes plus fréquentes et plus fortes, les périodes de chaleur extrême et de refroidissement. Mais aussi les changements de vie en société comme le nouveau rapport au travail, à la société de loisirs, au bien-être, etc. Pourtant, à travers le monde, certaines villes déjà ont anticipé cette adaptation. Philippe Simay, dans son livre Habiter le monde (ARTE Editions), nous entraîne dans une épopée de l’habitat humain où l’homme a su s’approprier un espace pour y vivre en sécurité, en société et en harmonie avec l’environnement. « Car habiter c’est prendre soin du monde et de soi-même ».
Ecouter le podcast
Voir le diaporama