Rechercher un article
Recevoir notre newsletter
L'email entré semble incorrect
Un e-mail de confirmation vient de vous être envoyé
[Retour à tema.archi]
Vu du webDu 02 mai au 17 juillet, le Ministère de la Cohésion des territoires invite les citoyens à discuter sur leur ville de demain.
via www.contributions-villesterritoires.gouv.fr
via www.contributions-villesterritoires.gouv.fr
Lancer le diaporama en plein écran

En prévision des grands bouleversements que connaîtra la société, tels que le changement climatique, le passage au numérique ou encore le vieillissement de la population, le Ministère de la Cohésion des territoires propose à tous les citoyens d’imaginer des scénarios pour demain.

Un travail collectif reposant sur un débat en ligne où chacun peut exprimer sa perception des besoins, des attentes et des solutions d’avenir. L’ objectif est de construire une vision commune des villes et des territoires de demain.

La finalité de cette initiative est d’élaborer des « livrets citoyens » enrichis de quelques bandes dessinées imaginées à partir de micro-nouvelles qui exprimeront la diversité des positions du débat ainsi que des mises en scène réalistes pour l’avenir.

Comment participer

Un débat sur l’avenir des villes et des territoires qui s’articule en quatre étapes : la première s’est close le 22 mai et visait à déterminer les « défis pour demain ». La deuxième phase est ouverte jusqu’au 19 juin à tous ceux qui souhaitent proposer leurs « idées pour demain ». Du 20 juin au 10 juillet la plateforme du ministère accueillera les propositions de « projets pour demain ». Enfin, du 11 juillet au 17 juillet, le débat se centrera sur les « priorités pour demain ».

Cette construction participative se développe en différentes thématiques parmi lesquelles « habiter son logement », « habiter son quartier » ou encore « se déplacer ». Pour participer il suffit de se rendre sur le site web du ministère.

Un premier cycle de débat

La première étape du débat sur la définition des défis pour demain a accueilli 380 participants et 20 000 visites uniques sur la plateforme en ligne du ministère. La synthèse du débat y est par ailleurs publiée, résumant les divers points retenus pour chaque thématique.

Une démarche du Ministère qui a été mise en place en lien avec la Semaine Européenne du Développement Durable qui a eu lieu du 30 mai au 05 juin et lors de laquelle divers événements locaux se sont déroulés sur le thème des villes et territoires de demain.

Marie-lys de Saint Salvy
sur actu.archi
Revue de presse
Publication : "Habiter le monde" de Philippe Simay présente des lieux insolites qui invitent à repenser l'écologie
Les effets de l’urbanisation et du changement climatique convergent de manière dangereuse. Les villes sont fortement vulnérables aux changements climatiques et vont devoir s’adapter. Selon l’ONU, des centaines de millions de personnes dans les zones urbaines à travers le monde seront affectées par la hausse du niveau des mers, l’augmentation des précipitations, les inondations, les cyclones, les tempêtes plus fréquentes et plus fortes, les périodes de chaleur extrême et de refroidissement. Mais aussi les changements de vie en société comme le nouveau rapport au travail, à la société de loisirs, au bien-être, etc. Pourtant, à travers le monde, certaines villes déjà ont anticipé cette adaptation. Philippe Simay, dans son livre Habiter le monde (ARTE Editions), nous entraîne dans une épopée de l’habitat humain où l’homme a su s’approprier un espace pour y vivre en sécurité, en société et en harmonie avec l’environnement. « Car habiter c’est prendre soin du monde et de soi-même ».
Ecouter le podcast
Voir le diaporama