Rechercher un article
Recevoir notre newsletter
L'email entré semble incorrect
Un e-mail de confirmation vient de vous être envoyé
[Retour à tema.archi]
InspirationsLes initiatives en ligne se multiplient pour repenser notre accès à l'information, aux contenus des institutions culturelles ou encore réfléchir à des activités ludiques à réaliser en famille. Voici notre revue du web de la semaine.
Yoni Alter - Original Graphic Art © Yoni Alter
Yoni Alter - Original Graphic Art © Yoni Alter
Lancer le diaporama en plein écran

Parce que la période est à l'innovation sur le web, nous vous proposons chaque semaine notre sélection d'initiatives pertinentes à regarder, à explorer ou à lire sur vos écrans.

Au programme de notre revue du web : les paysages remarquables des Yvelines et d'Île-de-France à explorer en vidéos, les conférences et expositions du Pavillon de l'Arsenal à découvrir depuis chez vous et le zoom sur les œuvres colorées du graphiste londonien Yoni Alter, qui se déclinent en jeux, en sculptures ou encore en stickers.

10 paysages remarquables des Yvelines et d'Île-de-France en 10 épisodes

« La butte de Gargantua » - Butte de Doue en Seine-et-Marne © CAUE 78

À travers son projet «Comprendre et agir par le paysage», le CAUE 78 propose un moment de découverte de 10 sites remarquables des Yvelines et d’Ile-de-France par la parole de ses habitants, en 10 épisodes de 5 minutes. Certains de ces lieux sont classés ou inscrits au titre des sites pour leur qualité paysagère et donc protégés, d’autres le seront peut-être à l'avenir.

« Mais loin d’être figés dans ces procédures, tous restent vivants de leurs habitants, jeunes, retraités ou actifs, qui les pratiquent, les voient, les imaginent et les vivent, chacun à leur façon. » Un projet réalisé par le paysagiste et vidéaste François Adam et qui s'inscrit dans la lignée de l' exposition photographique « Paysages vivants » de la DRIEE Île-de-France. Toutes les infos

Conférences et expositions du Pavillon de l'Arsenal en accès libre

Le Pavillon de l'Arsenal propose des visites en 3D de son exposition "Architecture et Intelligence Artificielle" © Pavillon de l'Arsenal

Avec #architecturealamaison, le Pavillon de l’Arsenal ouvre l’architecture, l’urbanisme, le paysage, le design et la ville à tous, depuis leurs écrans à travers la rediffusion de plusieurs grandes conférences réalisées au sein du Pavillon. Entre autres, l'institution propose un retour sur l’origine de la forme vue par Mariabruna Fabrizio Socks studio, un dialogue avec Simone Kroll, Lucien Kroll et le collectif Etc et présente la découverte de la "monade" avec Richard Scoffier.

Depuis ce lundi 23 mars 2020, le Pavillon de l'Arsenal a également ouvert la possibilité de visiter son exposition Intelligence artificielle & architecture en 3D grâce à la modélisation des espaces par l'architecte, data-scientist et commissaire de l'exposition Stanislas Chaillou. Toutes les infos sur les conférences et sur l'exposition.

L'ADN géométrique des villes sous toutes ses formes par l'artiste Yoni Alter

Time Square Puzzle - Original Graphic Art © Yoni Alter

Le graphiste et designer londonien Yoni Alter s'intéresse à l'ADN géométrique des villes. Il en a fait sa marque de fabrique en axant ses réalisations sur la représentation des silhouettes des monuments par rapport à leur échelle réelle. Ainsi, les patrimoines de Tokyo, Paris, Barcelone, New York ou encore Sydney sont tour à tour scrutés et scannés par la créativité du graphiste le tout à partir d'une large palette de couleurs.

À mi-chemin entre l'œuvre d'art et le commercial, le figuratif et l'abstrait, la forme et l'espace, les réalisations de Yoni Alter se déclinent sous formes de sculptures, de puzzles et autres jeux ou encore de stickers. Toutes les infos

Marie Crabié
sur images.archi
Diaporama
Déshabillez-moi !
Réaménagement Rohan 1 & 2 au Musée des Arts Décoratifs à Paris | Bien Urbain - atelier d’architecture
À la fois discrète et minutieuse, l'intervention de l'agence Bien Urbain et du Studio Adrien Gardère dans les espaces d'exposition dédiés à la mode du Musée des Arts Décoratifs de Paris révèle le caractère majestueux du bâtiment existant. Pour mettre en valeur les caractéristiques de la structure masquée par les interventions des années 90, les architectes ont d'abord purgé le bâtiment. Laissés à l'état brut, les plafonds, les murs et les sols ont été complétés d'un escalier reliant les deux niveaux et aménagés de vitrines modulables. Offrant un maximum de liberté et de flexibilité aux futurs scénographes, ce dispositif répond à l'objectif de doter le musée d'une véritable « machine à exposer ».
Ecouter le podcast
Voir le diaporama