Rechercher un article
Recevoir notre newsletter
L'email entré semble incorrect
Un e-mail de confirmation vient de vous être envoyé
[Retour à tema.archi]
MusiqueImpressionnante, effrayante, symbolique, l'architecture est un véritable terrain de jeu pour les réalisateurs de vidéoclip qui n'hésitent pas à la mettre en scène pour faire voyager le spectateur dans le temps et dans l'espace. Voici notre sélection non exhaustive de clips musicaux qui magnifient nos monuments et nos villes.
Capture d'écran des vidéoclips cités dans l'article - DR
Capture d'écran des vidéoclips cités dans l'article - DR
Lancer le diaporama en plein écran

Déambuler dans Le Louvre à l'aube, s'installer à 300 mètres au dessus du sol pour admirer la vue du sommet de la Tour Eiffel ou imaginer de fastueuses réceptions dans les villas des années 30... Bien loin d'un rêve, ces images singulières sont tout droit sorties de clips musicaux inspirés où l'architecture se fait symbole de puissance ou de retour dans le passé.

Véritable terrain de jeu pour les réalisateurs de clips musicaux, l'architecture inspire des mises en scène insolites. De Renaud à Jay-Z, en passant par Indochine et Lana del Rey, voici notre sélection de vidéoclips qui célèbrent l'architecture de nos villes, de nos monuments à nos quartiers.

Brutalisme par Flavien Berger, aux Tours Aillaud à Nanterre

Dans le vidéoclip Brutalisme réalisé par Robin Lachenal, le français Flavien Berger nous emmène, aux côtés d'un chevalier, aux Tours Aillaud de Nanterre construites par l’architecte du même nom entre 1973 et 1981. Elles sont plus communément appelées les Tours Nuages pour leur revêtement bleu mais aussi la forme des différentes ouvertures que l’on découvre au fil du vidéoclip, des fenêtres carrées, rondes ou en forme de goutte d’eau.

Les tours ont également servies de décor au clip Glaive du rappeur Booba tristement célèbre pour la fusillade qui aurait suivi le tournage à Aulnay-sous-Bois. Filmées par un drone, de nombreuses images offrent une vue panoramique sur le quartier, de la forme arrondie des immeubles à leur revêtement si singulier.

Jalousie d’Angèle, à l'Espace Niemeyer à Paris

Avec le titre Jalousie, Angèle utilise la danse et l’espace pour symboliser le sentiment de jalousie et les émotions qu'il provoque chez les personnes concernées. Réalisé par Leo Walk et Neels Castillon au cœur de l’Espace Niemeyer à Paris, le vidéoclip met en scène quatre personnages dansant, s’observant, et s’agitant. Effet miroir, individus interchangeables par leurs vêtements, leurs comportements et leurs mouvements, l’espace sert une impression de bulle fermée, et de lieu irréel.

Siège du Parti Communiste, l'Espace Niemeyer est imaginé par l'architecte brésilien du même nom en 1980. Par son architecture moderniste, il incarne l'exceptionnelle créativité du courant au XXe siècle et démontre les possibilités techniques offertes par le béton, l'acier et le verre.

Born to die de Lana del Rey, au Chatêau de Fontainebleau

Dans l’un de ses premiers « tubes » Born To Die, la chanteuse Lana Del Rey se mettait elle-même en scène trônant entourée de deux tigres, au cœur du Château de Fontainebleau. La vidéo, signée de l’artiste Yoann Lemoine aka Woodkid, révèle la Chapelle de la Trinité, celle de Saint-Saturnin, la salle des Colonnes et la galerie François Ier.

De style Renaissance et classique, le château de Fontainebleau aurait été construit dès le XIIe siècle et achevé au XIXe. Haut lieu de l'histoire de France, il est l'une des demeures favorites des souverains français depuis François Ier jusqu'à Napoléon III.

Au DD par PNL, sur la Tour Eiffel à Paris

Ceux que beaucoup qualifient de "rois du marketing" l’ont bien compris, l’architecture confère un sentiment de monumentalité incomparable. C’est au sommet de la Tour Eiffel vieille de 130 ans qu’ils ont donc décidé de réaliser une partie du vidéoclip de leur célèbre titre Au DD.

Malgré les rumeurs et débats autour de la production de la vidéo, les deux rappeurs l’auraient bien réalisé sur la Tour Eiffel dont le concours officiel de maîtrise d'œuvre était lancé à l'occasion de l'Exposition Universelle de 1889. Après 2 ans, 2 mois et 5 jours, la Tour Eiffel est achevée le 31 mars 1889 la plaçant d'emblée au rang d'icône du fait de ses multiples prouesses techniques.

Toujours debout de Renaud, au Grand Palais à Paris

Si certains le « croient oublié », Renaud fait son grand retour en chanson en 2016 et tente de rassurer ses fans en scandant « toujours debout » dans son titre éponyme. « Toujours vivant, toujours la banane », Renaud apparaît alors à l’écran du vidéoclip, bien installé sur la mezzanine du Grand Palais des Beaux-Arts, lui aussi toujours debout depuis 1897, date de son édification par les architectes Henri Deglane, Albert Louvet, Albert-Félix-Théophile Thomas et Charles Girault.

« Monument consacré par la République à la gloire de l’art français » comme l'indique le fronton de l’aile ouest du bâtiment, il est, dès les origines du projet, conçu pour accueillir les grandes manifestations artistiques officielles de la capitale.

Un été français d’Indochine, sur l'Arche de la Défense à Puteaux

En 2018 dans son titre Un été français, le groupe Indochine ose s’installer sur le toit de la Grande Arche de la Défense pour un effet spectaculaire assuré. Entre gros plans sur la scène et vues panoramiques réalisées à l'aide d'un drone, le clip offre un point de vue unique sur le quartier d’affaire et une perspective grandiose sur la capitale, le tout en pleine nuit.

Construite sur l'axe historique parisien, la Grande Arche de la Fraternité conçue par le danois Johan Otto von Spreckelsen est inaugurée en 1989 à l'occasion du bicentenaire de la Révolution, dans le cadre des grands travaux de François Mitterrand au cours de son premier mandat.

Emmanuelle de Clara Luciani à la Villa Cavrois, à Croix

Pour le vidéoclip de son titre Emmanuelle, Clara Luciani se met en scène au cœur d'un emblème de l’architecture moderne du XXe siècle, la Villa Cavrois à Croix. On découvre ainsi la chanteuse interprétant son titre, déambulant dans les espaces de la villa alors qu’une réception de style "Âge d’Or" semble s’y dérouler, comme un retour en arrière hommage aux années de gloire de l'édifice.

Conçue et édifiée en 1932 par l'architecte Robert Mallet-Stevens pour l'industriel du textile du Nord Paul Cavrois et sa famille près de Lille, la demeure est imaginée comme une œuvre d’art total et représente l’aboutissement des réflexions esthétiques et techniques menées par l’architecte en son temps.

APES**T par Jay-Z et Beyoncé dans le Musée du Louvre, à Paris

Parce que Jay-Z et Beyoncé ne font rien comme les autres, à l’occasion d’une visite dans la capitale française ils décident, les 31 mai et 1er juin 2018 dans la plus grande discrétion, d’investir Le Louvre pour le vidéoclip de leur titre — très attendu — APES**T. Ils bénéficient dès lors du bâtiment vide, de nuit et à l’aube, pour la réalisation de scène spectaculaires.

Au programme : des chorégraphies en tenues extravagantes et des poses devant la Joconde, la Vénus de Milo ou encore la Victoire de Samothrace juchée sur sa proue de navire. On les aperçoit enfin devant la pyramide du sino-américain Ieoh Ming Pei qui fêtait, le 30 mars 2019, les 30 ans de son édifice. Et le couple d'entonner : «Can’t believe we made it», nous non plus on n'y croit toujours pas.

Auriez-vous en tête d'autres idées de vidéoclips qui mettent l'architecture à l'honneur ? Envoyez-nous vos propositions via notre page Facebook ou nos comptes Twitter et Instagram.

Marie Crabié
sur images.archi
Diaporama
Superposition
Ecole Maternelle « Les Calades » à Saint-Gilles | NAS architecture
À Saint-Gilles, en Camargue, l’agence NAS architecture mène le projet de réhabilitation et d’extension de l’école primaire « Les Calades ». Pour cette opération qui s’est déroulée en site occupé, les architectes ont pris le parti d’implanter le nouveau volume en toiture pour ne pas encombrer la cour de récréation. Présent en structure et en façade, le bois choisi pour sa rapidité de mise en oeuvre, sa propreté et son caractère bio-sourcé, fabrique la nouvelle identité du bâtiment. À travers cette réalisation, les concepteurs relèvent le défi de la réhabilitation en imaginant une architecture complémentaire qui créer une nouvelle image tout en respectant les traces de l’existant.
Ecouter le podcast
Voir le diaporama