Rechercher un article
Recevoir notre newsletter
L'email entré semble incorrect
Un e-mail de confirmation vient de vous être envoyé
[Retour à tema.archi]
ExpositionDu 12 octobre 2018 au 24 février 2019, le Frac Centre-Val de Loire à Orléans (45) présente l'exposition Madrid 68 dédiée à la scène expérimentale espagnole des années 1960-1980.
Guillermo Searle, Tirage automatique de la Maja desnuda, s.d Courtesy Guillermo Searle
Guillermo Searle, Tirage automatique de la Maja desnuda, s.d Courtesy Guillermo Searle
Lancer le diaporama en plein écran

Jusqu'au 24 février au Frac Centre-Val de Loire, l'exposition Madrid 68 revient sur l'aventure du Centre de Calcul de l'Université de Madrid qui a réuni artistes, architectes, ingénieurs, scientifiques et intellectuels autour des possibilités offertes par le calcul automatique généré par l'informatique.

Quand l'art rencontre l'informatique

Ces pionniers forment alors une communauté dont l'expérience collective autour de la rencontre entre art et informatique réaffirme une autre forme de production artistique, à la croisée des disciplines.

Enrique Salamanca, Doble cinta cilindros, 1971 Courtesy Galerie José de la Mano, Madrid © ADAGP, Paris, 2018

Cette première exposition en France permet d'introduire la scène expérimentale espagnole des années 1960-1980 dans un paysage européen et américain de la radicalité, de la prospective et de l'utopie en architecture - l'Architecture radicale en Italie, l'Architecture visionnaire en Autriche, la Pop Architecture en Angleterre ou encore la Prospective en France.

Jeter des ponts entre le virtuel et le monde réel

Le Centre de Calcul ouvre l’écriture à d’autres horizons d’expérimentation tels que la musique et les arts plastiques tout en s’inspirant des nouvelles théories linguistiques de Noam Chomsky (les grammaires génératives) et de l’information de Max Bense, que sur l’héritage de la poésie expérimentale espagnole.

José María Yturralde, Figura Imposible, 1973 Courtesy Galería Javier López y Fer Francés, Madrid

L’exposition, déploie de manière exhaustive, l’œuvre historique de Javier Seguí de la Riva, et forme le corpus nécessaire pour comprendre le contexte de l’époque et relier entre elles les œuvres des architectes et des artistes dans un questionnement permanent autour des cohabitations entre imaginaire et expérimentation.

La rédaction tient à préciser que tout ou partie de cet article est extrait d'un communiqué de presse

Dans l'agenda
Du vendredi 12 octobre 2018 au dimanche 24 février 2019
Madrid, octobre 68
Fonds régional d'art contemporain (FRAC) du Centre-Val de Loire
88 Rue du Colombier, 45000 Orléans
Du 12 octobre 2018 au 24 février 2019, le Frac Centre-Val de Loire à Orléans (45) présente l'exposition Madrid 68 dédiée à la scène expérimentale espagnole des années 1960-1980.
sur images.archi
Diaporama
Prise de terre
Poste source de Cusset à Villeurbanne | Tectoniques Architectes
Pour le poste source de Cusset à Villeurbanne, un ouvrage industriel de gestion des lignes électriques, l'agence Tectoniques Architectes imagine un récit autour du lien à la terre. Ce programme technique est très contraint par des normes et un cahier des charges stricts qui laissent peu de place à l'innovation formelle. Alors, les architectes ont travaillé sur la matérialité et les détails du projet, en développant un discours autour de l'association de 2 matériaux : le béton utilisé pour la nef centrale, et le pisé pour les deux ailes qui la bordent.
Ecouter le podcast
Voir le diaporama