Rechercher un article
Recevoir notre newsletter
L'email entré semble incorrect
Un e-mail de confirmation vient de vous être envoyé
[Retour à tema.archi]
ÉvénementLoos-en-Gohelle accueillera les Rencontres de la frugalité heureuse et créative les 17 et 18 mai. Le rendez-vous sera l'occasion de revenir sur le Manifeste publié en janvier 2018 et signé par plus de 5500 personnes, écrit et diffusé par l'ingénieur Alain Bornarel et les architectes Dominique Gauzin-Müller et Philippe Madec.
Philippe Madec (architecte-urbaniste), Dominique Gauzin-Müller (architecte) et Alain Bornarel (ingénieur) - Photo : Pierre-Yves Brunaud
Philippe Madec (architecte-urbaniste), Dominique Gauzin-Müller (architecte) et Alain Bornarel (ingénieur) - Photo : Pierre-Yves Brunaud
Lancer le diaporama en plein écran

Les Rencontres de la frugalité heureuse et créative sont organisées les 17 et 18 mai à Loos-en-Gohelle.

Deux journées consacrées à la réflexion autour du manifeste publié un an plus tôt qui alarmait sur l'urgence à « mettre en œuvre le bâtiment frugal et le territoire frugal pour accompagner une société heureuse et écoresponsable. »

Le Manifeste de la frugalité heureuse

Dès les premières lignes, le Manifeste dresse le portrait inquiétant du dérèglement climatique  et de l'empreinte écologique de l'homme sur l'environnement.

Aux changements climatiques s'ajoutent les désordres sociaux et politiques qui doivent également être pris en compte dans les démarches futures. Si l'avenir ne prédit donc rien de bon, les auteurs du Manifeste, l'affirme : il existe une « bonne nouvelle »*.

Mutualisation, coopération et partage sont les maîtres mots de cette révolution lente. Les bâtisseurs doivent prendre part à ce changement. Leur responsabilité est majeure et leur engagement essentiel. 

Le Manifeste décline alors l'objectif de frugalité sous ses divers aspects : frugalité en énergie, frugalité en matière, frugalité en technicité, frugalité pour le territoire.

L'événement

Dans la poursuite de cette initiative, deux journées d'études et de rencontres sont organisées les 17 et 18 mai à Loos-en-Gohelle. Les attentes des signataires sont diverses, le programme sera large.

Le but étant de « se rencontrer et s’encourager pour les uns, échanger sur les bonnes pratiques de la frugalité pour certains, débattre sur le devenir du manifeste pour d’autres »*.

L'événement sera d'abord l'occasion de découvrir la réhabilitation du carreau de mine du 11/19 en site écoresponsable, mais également de visiter la ceinture verte de la ville où restauration participative de la biodiversité, politique zéro phyto et verger conservatoire ont été mis en place.

De même, une visite du centre-ville et notamment de l'église « solaire », des lotissements bioclimatiques ainsi que des jardins partagés permettra de rendre visibles et concrètes les expérimentations de la ville en termes de développement durable.

Signataires du Manifeste, Gilles Berhault, Alain Bornarel, Pascaline Boyron et Melia Delplanque du collectif lillois les Saprohytes, Jocelyn Gac, Dominique Gauzin Mueller, Philippe Madec, Florine Wallyn se sont attelés à la préparation de ces deux journées de rencontres, visites, échanges et débats.

Les citations sont extraites du manifeste et de l'événement officiel

Dans l'agenda
Du vendredi 17 mai 2019 au samedi 18 mai 2019
Les rencontres de la frugalité heureuse et créative
62 Loos-en-Gohelle
Loos en Gohelle accueillera les Rencontres de la frugalité heureuse et créative les 17 et 18 mai prochains. Le rendez-vous sera l'occasion de revenir sur le Manifeste publié en janvier 2018 et signé par plus de 5500 personnes, écrit et diffusé par l'ingénieur Alain Bornarel et les architectes Dominique Gauzin-Müller et Philippe Madec.