Rechercher un article
Recevoir notre newsletter
L'email entré semble incorrect
Un e-mail de confirmation vient de vous être envoyé
[Retour à tema.archi]
PétitionInaugurées en 1992, les bulles d'Antti Lovag du collège de l'Estérel de Saint-Raphaël menacent aujourd'hui de s'effondrer. Un ancien élève du collège a lancé une pétition pour leur rénovation.
Les bulles d'Antii Lovag du collège de l'Estérel à Saint Raphaël - Photo : Philippe Arnassan
Les bulles d'Antii Lovag du collège de l'Estérel à Saint Raphaël - Photo : Philippe Arnassan
Lancer le diaporama en plein écran

Les bulles d’Antti Lovag font désormais tâche au milieu des bâtiments flambants neufs du collège de l’Estérel. Ces constructions, élevées notamment par des élèves de l’établissement de 1981 à 1992 et conçues par l’architecte hongrois Antti Lovag afin d’accueillir divers événements (spectacles, réceptions, ...) n’ont en effet pas profité du ré-aménagement complet du site.

Au lendemain de la ré-ouverture du collège, le journal Var Matin a annoncé que ces bulles pourraient être détruites.

Une pétition lancée par un ancien élève

Pour beaucoup d’anciens élèves ces bulles s’intègrent pourtant dans le patrimoine architectural de la ville de Saint-Raphaël et sa région. C’est pourquoi Julien Doumène, passé par collège de l'Estérel, s’émeut face à ces bâtiments tombés en désuétude et d’autant plus abandonnés que leurs fondations fragilisées menacent aujourd’hui les élèves de s’effondrer.

Un constat alarmant face auquel il a voulu réagir, en lançant il y a quatre semaines une pétition sur change.org pour sensibiliser les raphaëlois à la menace de disparition des bulles. Une initiative qui s’adresse à la mairie de Saint-Raphaël dans une lettre ouverte et qui rassemble aujourd’hui près de 2 000 signatures.

Vidéo de Philippe Delage, spécialiste des maisons bulles

Des bâtiments remarquables qui font partie du patrimoine

Comme le rappelle Philippe Delage, passionné des maisons bulles, dans un article en soutien à la pétition, nombre de bulles conçues par Antti Lovag sont aujourd’hui classées ou inscrites aux monuments historiques, et celles du collège de l’Estérel y mériteraient aussi leur place.

Julien Doumène précise, à propos de l'oeuvre de l'architecte hongrois :

“Ses réalisations "bullaires" sont en réalité assez peu nombreuses et on en recense une dizaine. C'est pourquoi la moindre de ses œuvres est à conserver précieusement.”

Marie-lys de Saint Salvy
sur images.archi
Diaporama
Haute Qualité d'Enseignement
Ecole maternelle Vincent Auriol à Paris | LA Architectures et Atelier Desmichelle Architecture
Dans le XIII ème arrondissement de Paris, l’agence LA architectures livre la nouvelle école maternelle Vincent Auriol. Ce projet s’inscrit dans une opération urbaine plus large, portée par des ambitions écologiques qui ont conduit à la réalisation d’une école bas carbone répondant aux enjeux environnementaux. En effet, les volumes qui jouent sur les décalages, l’implantation en cœur de parcelle, ou encore l’utilisation de matériaux bio-sourcés sont autant de paramètres qui offrent à cet équipement une certaine qualité d’usage.
Ecouter le podcast
Voir le diaporama