Rechercher un article
Recevoir notre newsletter
L'email entré semble incorrect
Un e-mail de confirmation vient de vous être envoyé
[Retour à tema.archi]
SociétéLes architectes prennent part au grand débat national lancé par le gouvernement. À l'initiative de l'Académie d'Architecture, six* organisations professionnelles et syndicales ont définies 73 propositions qui seront présentées vendredi 8 mars, à 8h30.
Les architectes prennent part au grand débat - Image : granddebat.fr
Les architectes prennent part au grand débat - Image : granddebat.fr
Lancer le diaporama en plein écran

Dans le cadre du grand débat lancé par le gouvernement à l’échelle nationale, les architectes se sont mobilisés pour apporter leur pierre à l’édifice.

Le grand débat des architectes

À l’initiative de l’Académie d’Architecture, six* organisations professionnelles et syndicales représentant plus de 30 000 architectes se sont réunies pour débattre et définir collectivement 73 propositions.

Parmi les organisations participantes au débat, on retrouve l’Union nationale des syndicats français d’architectes (UNSFA), le Syndicat de l’Architecture, la Société Française des Architectes (SFA), la Mutuelle des Architectes Français (MAF), la Maison de l'Architecture Ile-de-France, l’association Architectes et Maîtres d’ouvrage (AMO), l’Association Architectes Français à l’Export (AFEX) ainsi que le Pôle de formation Environnement, Ville & Architecture (Pôle EVA)*.

Les revendications formulées

Les propositions se devaient de répondre aux problèmes de logement quant aux prix et à leur qualité, d’aménagement pour assurer une plus grande équité territoriale ainsi qu’aux problèmes liés à la construction.

S’ajoutent à ces thématiques le rôle des architectes dans la transition énergétique et écologique actuelle, ainsi que la question de l’inclusion des villes au niveau européen.

Ces trois problématiques, soulevées par le mouvement des Gilets jaunes notamment, entrent, selon le Conseil National de l’Ordre des Architectes, pleinement dans le champ de l’architecture au service de l’intérêt général :

“Les architectes ont un rôle et un savoir-faire pour améliorer le quotidien de chacun dans son logement, dans son quartier, dans sa ville, dans son pays.”

Repenser l'aménagement du territoire ensemble

Pour répondre de manière claire aux revendications de la population française, les architectes ont notamment déterminé 7 leviers d’action. Il paraît d’abord essentiel de rechercher systématiquement la solidarité entre les territoires, villes moyennes et villages.

De même que la ville doit être construite ouvertement avec ses habitants. Désormais, les architectes préconisent d’exiger de l’État, des collectivités ainsi que des entreprises publiques de conserver leur patrimoine foncier.

Concernant la politique de l’habitat, elle se doit d’être refondée afin de réduire le coût des logements, de les rendre réellement accessibles au plus grand nombre. Dans la même idée, il paraît préférable de privilégier la réhabilitation de l’existant plutôt que la construction.

Par ailleurs, le code et normes de la construction pourraient se voir réécrire et simplifier en 60 pages maximum, dans le cadre de la création d’un grand ministère de l’architecture, de l’habitat, du cadre de vie et de la transition écologique, ayant une responsabilité interministérielle étendue.

Les 73 propositions définies collectivement par les architectes seront explicitées ce vendredi 8 mars à l’Académie d’Architecture, à Paris à 8h30.

*Contrairement à ce que nous avions indiqué initialement, le CNOA et le CROAIF ne participent pas à l'organisation du débat. Le CNOA, qui représente l’ensemble de la profession auprès des pouvoirs publics, n'établira de propositions qu'après l'analyse des centaines de contributions rédigées, dont bien évidemment les travaux pilotés par l’Académie d’Architecture, qui arrivent, jusqu'au 15 mars, sur le site grand-debat.archi. La synthèse de ces contributions sera remise officiellement au gouvernement et à Franck Riester, ministre de la culture.

La rédaction
Dans l'agenda
Vendredi 8 mars 2019 à 08h30
Les 73 propositions des architectes à l'occasion du grand débat national
Académie d'Architecture
9, Place des Vosges, 75004 Paris
Les architectes prennent part au grand débat national lancé par le gouvernement. À l'initiative de l'Académie d'Architecture, six organisations professionnelles et syndicales ont définies 73 propositions qui seront présentées vendredi 8 mars, à 8h30.
sur actu.archi
Revue de presse
Publication : "Habiter le monde" de Philippe Simay présente des lieux insolites qui invitent à repenser l'écologie
Les effets de l’urbanisation et du changement climatique convergent de manière dangereuse. Les villes sont fortement vulnérables aux changements climatiques et vont devoir s’adapter. Selon l’ONU, des centaines de millions de personnes dans les zones urbaines à travers le monde seront affectées par la hausse du niveau des mers, l’augmentation des précipitations, les inondations, les cyclones, les tempêtes plus fréquentes et plus fortes, les périodes de chaleur extrême et de refroidissement. Mais aussi les changements de vie en société comme le nouveau rapport au travail, à la société de loisirs, au bien-être, etc. Pourtant, à travers le monde, certaines villes déjà ont anticipé cette adaptation. Philippe Simay, dans son livre Habiter le monde (ARTE Editions), nous entraîne dans une épopée de l’habitat humain où l’homme a su s’approprier un espace pour y vivre en sécurité, en société et en harmonie avec l’environnement. « Car habiter c’est prendre soin du monde et de soi-même ».
Ecouter le podcast
Voir le diaporama