Rechercher un article
Recevoir notre newsletter
L'email entré semble incorrect
Un e-mail de confirmation vient de vous être envoyé
[Retour à tema.archi]
ExpositionEn remplacement du premier "MuMo", un nouveau camion aménagé prend la route dès aujourd'hui pour balader une exposition d'art contemporain à travers les routes de France.
MuMo - Conception : matali crasset - Photo : Philippe Piron
MuMo - Conception : matali crasset - Photo : Philippe Piron
Lancer le diaporama en plein écran

Depuis 2011, un drôle de bâtiment s'est installé sur les places publiques de près de 300 villes d'Europe et d'Afrique. Conçu d'abord à destination des enfants, MuMo a été imaginé pour aller à la rencontre de publics parfois éloignés de structures plus pérennes.

Après cinq ans de bons et loyaux services, une nouvelle infrastructure a été mise en place, conçue par matali crasset, pour proposer à la visite de nouvelles expositions. MuMo 2 ne se déploie plus en hauteur, mais cette fois propose un aménagement de plain pied qui transforme le banal 38 tonnes en un musée des plus ludiques.

MuMo - Conception : matali crasset - Photo : Philippe Piron

Plus ouvert sur l'extérieur, avec notamment un atelier et un espace d'exposition pour les créations des plus jeunes, MuMo 2 devrait également s'ouvrir à des publics plus larges en restant accessible au-delà des heures dédiées aux visites scolaires.

Dès aujourd'hui et jusqu'au mois d'octobre, l'exposition Exquis! conçue par les Frac Ile-de-France, Normandie Caen et Normandie Rouen se baladera au sein des deux régions, avant que les Pays de la Loire puis la région Grand Est ne soient visités par l'étonnante caravane dans le courant de l'année prochaine.

David Abittan
sur actu.archi
Revue de presse
Publication : "Habiter le monde" de Philippe Simay présente des lieux insolites qui invitent à repenser l'écologie
Les effets de l’urbanisation et du changement climatique convergent de manière dangereuse. Les villes sont fortement vulnérables aux changements climatiques et vont devoir s’adapter. Selon l’ONU, des centaines de millions de personnes dans les zones urbaines à travers le monde seront affectées par la hausse du niveau des mers, l’augmentation des précipitations, les inondations, les cyclones, les tempêtes plus fréquentes et plus fortes, les périodes de chaleur extrême et de refroidissement. Mais aussi les changements de vie en société comme le nouveau rapport au travail, à la société de loisirs, au bien-être, etc. Pourtant, à travers le monde, certaines villes déjà ont anticipé cette adaptation. Philippe Simay, dans son livre Habiter le monde (ARTE Editions), nous entraîne dans une épopée de l’habitat humain où l’homme a su s’approprier un espace pour y vivre en sécurité, en société et en harmonie avec l’environnement. « Car habiter c’est prendre soin du monde et de soi-même ».
Ecouter le podcast
Voir le diaporama