Rechercher un article
Recevoir notre newsletter
L'email entré semble incorrect
Un e-mail de confirmation vient de vous être envoyé
[Retour à tema.archi]
ProjetL'agence Kengo Kuma & Associates a remporté avec la Compagnie de Phalsbourg et Station F une consultation pour la construction d'un hôtel du 13ème arrondissement de Paris situé face à l'incubateur installé dans l'ancienne Halle Freyssinet.
© Sensation Finale
© Sensation Finale
Lancer le diaporama en plein écran

La Compagnie de Phalsbourg, Station F et les architectes Kengo Kuma & Associates et Marchi architectes remportent le lot T5B dans le quartier Paris Rive Gauche du13ème arrondissement, dans le cadre d'une consultation de la SEMAPA. Le projet « Aurore » accueillera deux hôtels distincts : un établissement de luxe ainsi qu'une auberge de jeunesse.

A proximité immédiate de la Bibliothèque François Mitterrand et en surplomb de Station F, le plus grand incubateur au monde, l’architecture mêlant bois, métal bronze et végétal conçue par Kengo Kuma et Nicola et Adelaide Marchi accueillera la première implantation outre-atlantique du groupe hotelier  «1 Hotels». 1 Hotels proposera notamment 140 chambres, une salle de sport, et un restaurant panoramique sur l’une des multiples terrasses du projet. L’auberge de jeunesse Slo Living Hostel offrira quant à elle 179 couchages.

Aurore accueillera également « Chez Fellini », nouveau concept de cabaret développé par La Bellevilloise. Enfin, un café co-working « Nuage Café » accueillera les startupers et les professionnels itinérants.

L’équipe

Développeurs/Investisseurs : Compagnie de Phalsbourg & StationF
Architectes : Kengo Kuma & Associates Architects et Marchi Architectes
Paysagistes : Horticulture et Jardins et Atelier Georges
Bet Structure : Arcadis et Oteis
Méthode : Freyssinet
Acoustique : Lamoureux Acoustics
BET Développement durable : ITF Bruno Georges
Assistance à Maîtrise d’Ouvrage : REDMAN
Surface du projet : 12 700 m2

La rédaction tient à préciser que tout ou partie de cet article est extrait d'un communiqué de presse

sur actu.archi
Revue de presse
Publication : "Habiter le monde" de Philippe Simay présente des lieux insolites qui invitent à repenser l'écologie
Les effets de l’urbanisation et du changement climatique convergent de manière dangereuse. Les villes sont fortement vulnérables aux changements climatiques et vont devoir s’adapter. Selon l’ONU, des centaines de millions de personnes dans les zones urbaines à travers le monde seront affectées par la hausse du niveau des mers, l’augmentation des précipitations, les inondations, les cyclones, les tempêtes plus fréquentes et plus fortes, les périodes de chaleur extrême et de refroidissement. Mais aussi les changements de vie en société comme le nouveau rapport au travail, à la société de loisirs, au bien-être, etc. Pourtant, à travers le monde, certaines villes déjà ont anticipé cette adaptation. Philippe Simay, dans son livre Habiter le monde (ARTE Editions), nous entraîne dans une épopée de l’habitat humain où l’homme a su s’approprier un espace pour y vivre en sécurité, en société et en harmonie avec l’environnement. « Car habiter c’est prendre soin du monde et de soi-même ».
Ecouter le podcast
Voir le diaporama