Rechercher un article
Recevoir notre newsletter
L'email entré semble incorrect
Un e-mail de confirmation vient de vous être envoyé
[Retour à tema.archi]
ÉvénementMardi 19 mai, tema.archi organisait sa deuxième discussion web en direct vidéo. Parole à des étudiants en architecture pour évoquer les difficultés qu'ils rencontrent durant l'entre-deux qu'est cette période de déconfinement.
Le déconfinement, l'architecture, les études et vous - Mardi 19 mai à 18h sur tema.archi
Le déconfinement, l'architecture, les études et vous - Mardi 19 mai à 18h sur tema.archi
Lancer le diaporama en plein écran

Ce mardi 19 mai, tema.archi organisait sa deuxième discussion web. Des étudiants en architecture nous parlent de la difficulté de suivre leurs études, de passer leur diplôme ou d'effectuer un stage durant la période incertaine que nous traversons.

A revoir ici-même ou bien sur notre page Facebook.

Fermées depuis le 17 mars 2020, les écoles d'architecture en France s'efforcent d'assurer la continuité pédagogique à distance. Mais comment travailler sur son projet de fin d'études sans matériel et sans possibilité d'échange collectif ? À l'heure du déconfinement, comment se tiendront les jurys de PFE ? Comment vit-on un stage en télétravail plutôt qu'en présentiel ?

45 minutes de discussion avec deux étudiants en architecture, la journaliste Marie Crabié, et vos interventions en webcam. Animé par David Abittan, rédacteur en chef de tema.archi, le rendez-vous nous emmène aux quatre coins du pays, et partout ailleurs avec vos interventions via les réseaux sociaux.

La rédaction
Dans l'agenda
Mardi 19 mai 2020 à 18h00
Le déconfinement, l'architecture, les études et vous
Facebook Live
Mardi 19 mai, tema.archi organise sa deuxième discussion web en direct vidéo. Parole à des étudiants en architecture pour évoquer les difficultés qu'ils rencontrent durant l'entre-deux qu'est cette période de déconfinement.
sur images.archi
Diaporama
Le bon compromis
Repos Maternel à Gradignan | Marjan Hessamfar & Joe Vérons architectes associés
À Gradignan, dans le sud-ouest de la France, l’agence Marjan Hessamfar & Joe Vérons architectes associés, modernise et agrandit le repos maternel, un centre d’accueil des femmes enceintes en grande précarité. Dans un soucis de respect des qualités architecturales et paysagères du château existant et son parc, les architectes imaginent une première extension semi-enterrée. Développée autour d’un patio central et couverte d’une toiture végétalisée, elle offre un compromis entre discrétion et confort visuel. Elle se complète d’un second volume autonome de type « petite maison » implanté à proximité du château.
Ecouter le podcast
Voir le diaporama