Rechercher un article
Recevoir notre newsletter
L'email entré semble incorrect
Un e-mail de confirmation vient de vous être envoyé
[Retour à tema.archi]
ExpositionÀ Paris, la Cité de l'Architecture présente à partir du 22 mai, une exposition célébrant "Trois figures françaises de l'architecture". Intitulée "Un paysage de l'excellence", elle offrira une carte blanche aux architectes Marc Barani, Frédéric Borel, Jean-Marc Ibos et Myrto Vitart, lauréats ces dernières années du Grand Prix national de l'architecture.
Ibos & Vitart, © Richard Schroeder - Marc Barani, © Clément Falize - Frédéric Borel, DR
Ibos & Vitart, © Richard Schroeder - Marc Barani, © Clément Falize - Frédéric Borel, DR
Lancer le diaporama en plein écran

Du 22 mai au 16 septembre 2019, la Cité de l'architecture et du patrimoine à Paris présente une exposition intitulée "Un paysage de l'excellence - Trois figures françaises de l'architecture".

Trois figures françaises de l'architecture

Lauréats respectifs du Grand Prix national de l'architecture en 2010, 2013 et 2016, Frédéric Borel, Marc Barani et le duo Ibos & Vitart se verront offrir chacun une carte blanche, ainsi que l'annonce dans un communiqué, la Cité de l'architecture :

“Une carte blanche a été offerte aux architectes qui se sont entourés d'une équipe artistique composée de graphistes, maquettistes, vidéastes, réalisateurs ou photographes pour mettre en œuvre leur univers singulier.”

Figures d'architecture en France depuis les années 1990, ils appartiennent à une même génération, mais se démarquent par la différence de leur approche : sculpturale et scénarisée pour Borel, horizontale et territoriale pour Barani, géométrique et réglée pour Ibos et Vitart.

Une mise en scène de leurs projets

L'événement dévoile ainsi une mise en scène de trois projets concrets réalisés par chacun des architectes, autour de la problématique de la transformation d'un bâtiment. L'espace se décline en trois espaces entre un paysage de maquettes, un espace consacré à la vidéo et l'autre à la photographie.

Au cours de l'exposition, les travaux des trois figures d'architecture seront par ailleurs décryptés non par un seul commissaire mais par trois critiques : Richard Scoffier pour Frédéric Borel, Colin Lemoine pour Marc Barani, Dominique Boudet pour Jean-Marc Ibos et Myrto Vitart.

Le centre d'architecture précise que trois publications monographiques vont également être éditées pour l'occasion.