Rechercher un article
Recevoir notre newsletter
L'email entré semble incorrect
Un e-mail de confirmation vient de vous être envoyé
[Retour à tema.archi]
PrixLe nom du nouveau lauréat du prix Pritzker vient d'être dévoilé. C'est l'architecte Arata Isozaki qui se voit remettre la distinction cette année.
Arata Isozaki © Pritzker Prize
Arata Isozaki © Pritzker Prize
Lancer le diaporama en plein écran

La 46ème édition du Pritzker vient de révéler le nom de l’architecte récompensé. Cette prestigieuse distinction annuelle est remise à l'architecte japonais Arata Isozaki.

L’événement vise à récompenser le travail d’un architecte vivant, qui aurait à travers ses réalisations et projets fait preuve d’ « une vision et d’un engagement cohérent contribuant au bien de l’humanité à travers l’art de l’architecture ».

Actif dès les années 60, Arata Isozaki trouve ses inspirations chez Le Corbusier en focalisant notamment son attention sur les motifs géométriques et les formes cubiques. En témoignent le Musée d'Art Contemporain (MOCA) de Los Angeles qu'il réalise en 1986 ou encore l'Art Tower Mito, inaugurée en 1990 au Japon.

Art Tower Mito, photo courtesy of Yasuhiro Ishimoto © Pritzker Prize

Arata Isozaki est reconnu par le jury comme un architecte polyvalent qui a su multiplier les réalisations à l'international et "influencer ses contemporains en se frayant son propre chemin" :

" Arata Isozaki a su créé des bâtiments de grande qualité qui défient encore aujourd'hui les catégorisations. Dans une évolution constante, il apporte un regard nouveau pour chacune de ses réalisations."

Indépendant, le jury comporte la particularité de compter parmi ses rangs, à la fois des architectes, Richard Rogers - lauréat du Pritzker en 2007 -, Kazuyo Sejima - lauréate du Pritzker en 2010 -, Wang Shu - lauréat du Pritzker 2012 - et à la fois plusieurs chefs d’entreprises, personnalités politiques et issues du monde juridique.

Par ailleurs organisé depuis 1979, le Pritzker récompensait en 1982 l’architecte américain Kevin Roche, dont on apprenait le décès le 1er mars dernier à l’âge de 96 ans. En France, il avait été le concepteur de Challenger, le campus de Bouygues Construction dans les Yvelines, et du siège parisien du groupe de BTP, avenue Hoche.

Marie Crabié