Rechercher un article
Recevoir notre newsletter
L'email entré semble incorrect
Un e-mail de confirmation vient de vous être envoyé
[Retour à tema.archi]
Vu du webArchigraphie est un portrait à la fois démographique et économique de la profession d'architecte réalisé tous les deux ans par le Conseil national de l'Ordre des architectes. Son édition 2020, réalisée à partir de chiffres connus jusqu'en 2019 est désormais disponible.
Archigraphie 2020, un portrait démographique et économique de la profession d'architecte par le CNOA © CNOA
Archigraphie 2020, un portrait démographique et économique de la profession d'architecte par le CNOA © CNOA
Lancer le diaporama en plein écran

Tous les deux ans, le Conseil national de l’Ordre des architectes réalise, avec Archigraphie, un portrait à la fois démographique et économique de la profession d’architecte. Son édition 2020 vient de paraître.

Réalisée à partir des chiffres connus jusqu’en 2019, elle ne rend pas compte des effets de la crise sanitaire traversée depuis le printemps dernier sur l’économie et l’emploi des architectes, bien que ce quatrième trimestre permette d'en percevoir les premières conséquences.

Les grandes tendances

Parmi les grandes tendances, ces deux dernières années, on relèvera la progression constante en volume du marché de l’entretien-rénovation (+2,2 % en euros constants entre 2016 et 2018). Le marché des architectes connaît lui aussi une certaine progression sur ce segment. Il représente 35 % du montant de travaux déclarés par les architectes à la MAF en 2018 contre 30 % en 2012.

Autre tendance, la croissance de l’exercice en société : en 2018, le nombre d’associés dépasse celui des architectes exerçant en libéral à titre individuel. Tendance générationnelle assurément puisque ce choix d’un mode d’exercice plus collectif s’opère d’abord chez les jeunes architectes. Enfin, la féminisation de la profession se poursuit. En près de 20 ans, la part des femmes est passée de 16,6 % à 30,7 %, cette augmentation touchant notamment la tranche d’âge des moins de 35 ans.

Un zoom sur la place des femmes en architecture

C'est la raison pour laquelle le Conseil national de l'Ordre des architectes a souhaité, dans le cadre de cette nouvelle édition, revenir plus précisément sur la place des femmes au sein de la profession. À partir d’une enquête spécifique conduite par le Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (CREDOC), ont été particulièrement examinées les évolutions de l'effectif des femmes architectes, de leur parcours professionnel, ainsi que leur perception des inégalités.

Si la situation s’est améliorée ces dernières années, la marge de progrès reste toutefois importante qu’il s’agisse des revenus, des pénalités liées à la maternité (absence de revalorisation salariale, de prime, carrière bloquée) ou encore du montant des pensions de retraite attribuées.

La rédaction tient à préciser que tout ou partie de cet article est extrait d'un communiqué de presse